SYSTEME DE MANAGEMENT DE L’ENERGIE ISO 50001 (2018)

Une gestion efficace de l’énergie aide les organismes à réaliser des économies, à réduire leur consommation d’énergie et à faire face au réchauffement climatique. ISO 50001 guide les organismes, quel que soit leur secteur d’activité, dans la mise en œuvre d’un système de management de l’énergie qui leur permettra de faire un meilleur usage de l’énergie.

ISO 50001:2018 – Systèmes de management de l’énergie

ISO 50001 se fonde sur l’amélioration continue – un modèle de système de management que l’on retrouve dans d’autres normes bien connues, dont ISO 9001 et ISO 14001. Ainsi, il est plus facile pour un organisme, d’intégrer le management de l’énergie à l’ensemble des efforts qu’il met en œuvre pour améliorer son management de la qualité et son management environnemental.

ISO 50001:2018 définit un cadre d’exigences pour que les organismes puissent :

1.Élaborer une politique pour une utilisation plus efficace de l’énergie

2.Fixer des cibles et des objectifs pour mettre en oeuvre la politique

3.S’appuyer sur des données pour mieux cerner l’usage et la consommation énergétiques et prendre des décisions y relatives
4.Mesurer les résultats
5.Examiner l’efficacité de la politique
6.Améliorer en continu le management de l’énergie.
Comme pour les autres normes ISO de systèmes de management, la certification selon ISO 50001 est une possibilité, mais pas une obligation. Certains utilisateurs décident de mettre en oeuvre la norme simplement pour les avantages directs qu’elle procure. D’autres font le choix de la certification pour prouver à des tiers qu’ils mettent en oeuvre un système de management de l’énergie.
Les principales modifications par rapport à l’édition précédente sont les suivantes:
  • adoption des exigences de l’ISO relatives aux normes de système de management, y compris une structure-cadre, un texte de base identique et des termes et définitions communs, afin de garantir un haut niveau de compatibilité avec d’autres normes de système de management;
  • meilleure intégration avec les processus de management stratégiques;
  • clarification de la langue et du plan de rédaction;
  • mise en avant plus forte du rôle de la direction;
  • adoption du classement selon un ordre contextuel des termes et définitions et mise à jour de certaines définitions;
  • ajout de nouvelles définitions, y compris celle de l’amélioration de la performance énergétique;
  • clarification au sujet de l’exclusion de certains types d’énergie;
  • clarification de la «revue énergétique»;
  • introduction du concept d’ajustement des indicateurs de performance énergétique (IPÉ) et des situations énergétiques de référence (SER) associées;
  • ajout de détails sur le plan de collecte de données énergétiques et les exigences associées (précédemment plan de mesure d’énergie);
  • clarification du texte relatif aux indicateurs de performance énergétique (IPÉ) et aux situations énergétiques de référence (SER) afin de permettre une meilleure compréhension de ces concepts.

C’est pour cela que BCS Certification se propose d’être votre partenaire sur ce projet.

Actualités

  • L’ACCREDITATION EN IMAGE

    jeudi 6 décembre 2018
  • SATIF : 1ère Entreprise à être auditée pour la certification des entreprises de travaux hyperbares mention A et D.

    Le secteur des travaux subaquatiques est le liant de chacune des activités de SATIF. SATIF a su développer et innover […]

    jeudi 6 décembre 2018
  • B2S, votre partenaire formation de l’année 2019

    B2S Formation, filiale de BCS Certification, organise tout au long de l’année et partout en France de nombreuses sessions permettant d’acquérir […]

    vendredi 16 novembre 2018
  • CERTIFICATIONS HYPERBARES, c’est parti !!!

    La qualité, l’environnement, la santé et la sécurité sont des notions de mieux en mieux intégrées, acceptées et comprises par […]

    mardi 13 novembre 2018