Certification de gestion de la qualité des eaux de baignade

Certification du système de gestion de la qualité des eaux de baignade

De nouvelles dispositions législatives et réglementaires, transposant la directive européenne 2006/7/CE, prévoient une évolution des modalités de contrôle de la qualité des eaux de baignade et de la méthode de classement de leur qualité.

 

La qualité des eaux de baignade (eaux douces et eaux littorales) s’est considérablement améliorée comme en témoignent les résultats des contrôles sanitaires effectués par les Directions Départementales des Affaires Sanitaires et Sociales, le pourcentage de conformité des eaux de baignade à la réglementation européenne étant passé de 60 % dans les années 80, à plus de 95 % en 2008.

 

Ces chiffres sont le résultat des efforts importants engagés par les collectivités avec l’aide des agences de l’eau, notamment en matière d’assainissement collectif.
Les collectivités et responsables privés d’eau de baignade vont donc devoir poursuivre leurs efforts.

 

La Commission européenne a fixé comme nouvel objectif d’atteindre en 2015 le niveau de qualité au moins « suffisante » pour toutes les eaux de baignade, littorales et intérieures.
Pour y parvenir, elle exige qu’au plus tard, début 2011, soient établis des « profils », qui permettront aux responsables des eaux de baignade d’identifier les causes de pollution susceptibles d’impacter la qualité des eaux et de mieux cibler les mesures visant à réduire ou éliminer ces sources de pollution.

 

Depuis plusieurs années, l’Association Nationale des Elus du Littoral (ANEL), l’Association Nationale des Maires des Stations Classées et des Communes Touristiques (ANMSCCT) avec le soutien du Ministère en charge de l’Ecologie (MEEDDAT), celui de la santé (MSS) et en collaboration avec les ministères du Tourisme et de l’Intérieur, travaillent ensemble pour promouvoir l’amélioration de la qualité des eaux de baignade et l’information des baigneurs.
Au cours de l’année 2008, un comité de pilotage a été constitué pour élaborer un ऀ référentiel de certification de système.

 

Les objectifs de cette démarche de certification sont multiples :

  • Accompagner les personnes responsables d’eaux de baignade dans l’application de leurs nouvelles obligations ;
  • Encourager celles qui souhaiteraient anticiper ces obligations et s’investir par la mise en place d’un système d’auto-surveillance des sources de pollution et de la qualité de l’eau de baignade, venant en complément de la surveillance réglementaire ;
  • Rendre lisible cette démarche volontariste et d’excellence auprès des baigneurs par l’utilisation d’un logo. Le référentiel, qui repose sur la notion d’amélioration continue, doit permettre aux collectivités et aux gestionnaires privés responsables d’eaux de baignade qui le souhaitent, de solliciter, s’ils répondent aux critères demandés, la certification de leur système de gestion de la qualité des eaux de baignade.
    C’est le sens de la démarche afin que les objectifs de protection de la santé des baigneurs et d’amélioration de la qualité des eaux soient atteints.

Actualités

  • L’ACCREDITATION EN IMAGE

    jeudi 6 décembre 2018
  • SATIF : 1ère Entreprise à être auditée pour la certification des entreprises de travaux hyperbares mention A et D.

    Le secteur des travaux subaquatiques est le liant de chacune des activités de SATIF. SATIF a su développer et innover […]

    jeudi 6 décembre 2018
  • B2S, votre partenaire formation de l’année 2019

    B2S Formation, filiale de BCS Certification, organise tout au long de l’année et partout en France de nombreuses sessions permettant d’acquérir […]

    vendredi 16 novembre 2018
  • CERTIFICATIONS HYPERBARES, c’est parti !!!

    La qualité, l’environnement, la santé et la sécurité sont des notions de mieux en mieux intégrées, acceptées et comprises par […]

    mardi 13 novembre 2018